Recherche avancée:

Recherche par Faculté  
     
Domaine  
     
Année de création  
     
Mots clefs  
     
< Recherche avancée >
Ordonner par
Directeur Domaine Faculté
Intitulé Acronyme Année
Ordre
Ascendant Descendant





SYSTèMES D'INFORMATION EN SANTé - LABSIS
HEROUAL Nabila
LABSIS Année de création: 2002
Tél: 05 59 04 65 90
fax: 041 34 06 04
E-mail: labsis@univ-oran1.dz
Agrément: du 28 Mai 2002 // N°60 du 05 Février 2015

Equipe 1 : Système de santé
[ARABI Abessamed  e-mail: abdessamed.arabi@gmail.com; labsis@gmail.com ]
Description: Les systèmes de santé sont des producteurs de soins dont le projet fondamental est de contribuer à la santé. Un système de santé performant, couvert par une assurance maladie universelle, est le pilier déterminant du tissu social des pays démocratiques. Il garantit un meilleur état de santé à tous les citoyens, à tout moment de leur existence.A cet effet, le renforcement des systèmes de santé a été érigé en axe prioritaireafin de réaliser les Objectifs du Développement pour le Millénaire. Comme tout système, le système de santé se caractérise par l’interdépendance de ses éléments et les relations permanentes entre ses différents acteurs (Etat, opérateurs, bailleurs de fond, prestataires de soins, consommateurs,industrie, associations de malades, société civile) qui déterminent son organisation, son fonctionnement, son financement et la répartition des soins. Ainsi, le poids et le rôle des acteurs est en rapport avec les conditions politiques, économiques, sociales et culturelles qui forment l’environnement du système et qui déterminent la qualité de son fonctionnement. Afin d’éviter que des interventions peu judicieusesn’entraînent des efforts inutiles, un gaspillage de ressources et une perte de crédibilité, il est ainsi primordial de disposer de données de qualité. Les systèmesd’information représentent une priorité stratégique pour la qualité et l’efficience des systèmes de santé et, dans la situation des finances publiques, pour sa préservation.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
ARABI Abessamed MCA Univ. Oran
BENAMAR Hayet MAB Univ. Oran1
BOULEFADOUI Fatima zohra Dr. CRASC
CHOUGRANI Saada PR Univ. Oran Publications
OUHADJ Saleh Dr. Univ. Oran1

Equipe 2 : Déterminants de santé
[HOUTI Leila  e-mail: leilahouti@yahoo.fr ]
Description: Il existe des liens étroits entre les facteurs socioéconomiques, ou les politiques publiques, et la santé. Les déterminants sociaux de la santé sont les circonstances dans lesquelles les individus naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent, ainsi que les systèmes mis en place pour faire face à la maladie. Les déterminants sociaux de la santé sont l'une des principales causes des inégalités en santé, c'est à dire des écarts injustes et importants que l'on enregistre au sein d'une même population.Ces circonstances qui reflètent des choix politiques, dépendent de la répartition des ressources à tous les niveaux. Le manque de données sur le contexte socio-économique et environnemental des populations est important. Il devient donc nécessaire d’élaborer des indicateurs objectifs qui permettent de surveiller les déterminants de la santé, afin de promouvoir des programmes prioritaires de santé publique et des actions sur les déterminants sociaux de la santé envue d’en réduire les inégalités, selon les principes de meilleure gouvernance et de « santé pour tous ».
Les membres Grade Structure de
Rattachement
ALLAL-IKHLEF Amina Atta Univ. Oran
BELGAT Saci MCA Univ.Mosta
HOUTI Leilla PR Univ. Oran
MAKHLOUF Baghdad Atta EPSP Saida
RAHOU Yamina MAA CRASC
TABET AOUEL Faiza MAA Univ. Mostaganem

Equipe 3 : Mortalité
[HEROUAL Nabila  e-mail: heroual@gmail.com ]
Description: Les statistiques de mortalité sont largement utilisées comme indicateur de l’état de santé d’une population. Elles constituent un indicateur à la fois des facteurs de risque menaçant la santé et du fonctionnement du système de soins. En Algérie, le système d’information sur les causes de décès mis en place depuis plusieurs années en milieu hospitalier reste très pauvre. Les informations recueillies à la base sont loin d’être complètes, et l’exploitation qui en est faite n’est que très partielle tant du coté de l’Office National de la Statistique (ONS), chargé de la statistique des décès que celui de l'Institut National de Santé Publique (INSP), chargé de la statistique des causes de décès. Le rapport établi par l’INSP en 2004 montre la difficulté d’identifier les réelles causes de décès par wilaya et à l‘échelle nationale, probablement lié au manque d’information des praticiens « premiers acteurs concernés » sur l’utilité de l’identification exacte de la cause médicale de décès. Le but de la recherche se situe au niveau de l’exploitation du système actuel d’enregistrement des causes de décès en milieu hospitalier et va contribuer à l'amélioration de la qualité de ce système d'information sur la mortalité.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
ALLAL Ilies omar MAB Univ. Oran
AMEZIANE Nadia MAA Univ. Oran
BADI Mohamed MCA Univ. Oran
BELARBI Nawel MAB Univ. Oran
BOUCHETARA Assia MAA Univ. Oran
HEROUAL Nabila MCA Univ. Oran
ZEROUGA Halima MCB Univ. Oran

Equipe 4 : Maladies chroniques
[SEGHIER Fatma  e-mail: seghierfatma@yahoo.fr ]
Description: En Algérie, comme dans le monde, les maladies chroniques devraient être à l’origine de 69 % des décès en 2030, contre 59 % en 2002, etdont la moitié survient avant l’âge de 70 ans. Ces maladies représentent un défi pour les systèmes de santé et les sociétés. Leur évolution et leurs conséquences restent largement tributaires de l'accès des patients à une information et à une prise en charge adaptée. Le suivi épidémiologique des maladies chroniques en termes d’incidence, prévalence, facteurs de risque, complications et qualité de vie, est fondamental. De multiples sources d’information sont susceptibles d’apporter des données en matière d’épidémiologie des maladies chroniques. Cependant, ces sources sont éparses, et souvent sans lien les unes avec les autres. Afin de mieux connaître les besoins pour la prévention et la prise en charge de ces malades, il est nécessaire de promouvoir les études épidémiologiques,consolider les données existantes et développer les connaissances sur les conséquences des maladies chroniques sur la qualité de vie.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
ABBOU Omar MCA Univ. Oran
SAKOUHI MOUNIA Mounia MAA Univ. Sidi Bel Abbes
SEDDIKI Fairouz MAB Univ. Oran
SEGHIER Fatma MCA Univ. Oran

Equipe 5 : système d'information sur le risque environnemental
[TABET- AOUL Mahi ]

Equipe 6 : réseau de renforcement de l'information sanitaire
[TADJEDDINE Abdelazziz ]



Friday. 15/12/2017 08:12:56



l'Equipe de l'annuaire:
Réalisation & Développement
Pr. Senouber Abdelmadjid  Vice-Recteur
Pr. SAÏDI Djamel Professeur en Biologie (ex: Vice-Recteur)
BENSAFI Imane  
GOUTAÏ Nadir