Recherche avancée:

Recherche par Faculté  
     
Domaine  
     
Année de création  
     
Mots clefs  
     
< Recherche avancée >
Ordonner par
Directeur Domaine Faculté
Intitulé Acronyme Année
Ordre
Ascendant Descendant





BIOTECHNOLIGIE DES RHIZOBIUMS ET AMELIORATION DES PLANTES - LBRAP
BEKKI Abdelkader
Année de création: 2007
Tél: 0 41 51 91 40
fax: 0 41 51 91 40
E-mail: bekki.abdelkader@univ-oran1.dz
Agrément: N° 95 du 10 Septembre 2007 // N°57 du 10 Février 2015

Equipe 1 : Valorisation Biotechnologiques des Symbioses Végétales et Production de Biofertilisant
[BEKKI Abdelkader  e-mail: bekkiabdelkader@gmail.com ]
Description: L’augmentation de la population et la diminution des ressources agricoles du à l’anthropisation des terres causent des dégâts quasi-irréversibles. Cette action de l’homme qu’elle soit à des fin agriculturales, d’élevage, d’exploitation de sable, de minerais ou d’hydrocarbures est souvent intensive et irréfléchie causant une paupérisation et/ou une pollution du sol, une raréfaction suivie d’une disparition du couvert végétal et de la microflore associée, menant ainsi à l’érosion et à la désertification (Duponnois et al.,2001 ; Ghazi, 2004). Ces écosystèmes fragilisés souffrent par ailleurs de conditions climatiques méditerranéennes assez sévères, rendant leur régénération lente et cicatricielle, d’où la nécessité d’intervenir dans le cadre d’une approche globale qui assurerait un développement durable (Boukhatem et al., 2012). Les symbioses végétales et la diversité de leurs microsymbiotes et des bactéries auxiliaires ont déjà prouvé leur potentiel dans la réhabilitation des zones marginales (Requena et al., 2001 ; Duponnois etal., 2005 ; Duponnois et al., 2006 ; Brunel et al., 2007). Le partenaire microbien assure à la plante certains éléments indispensables à son développement et qui font souvent défaut dans ces sols déséquilibrés et pauvres. Les Bactéries Nodulant les Légumineuses (BNL) siégeant dans les nodosités fixent l’azote atmosphérique, les mycorhizes facilitent l’assimilation du phosphore, l’absorption de l’eau et d’autres minéraux, ainsi que les bactéries PGPR (Plant Growth Promoting Rhizobia) qui améliorent la croissance des végétaux en augmentant leur consommation en nutriments et leur résistance aux conditions extrêmes, tout en diminuant les intrants chimiques très onéreux et polluants. C'est dans ce contexte que s'intègre les travaux de notre équipe dont les objectifs l'etude et lasélectionCependant le choix du partenaire végétal et les différents microorganismes auxiliaires à intérêt écologique et environnemental reste primordial. Faut-il utiliser des espèces pionnières exotiques qui ont déjà fait leurs preuves ou alors endémiques qui reste à valoriser ? Riche d’une expérience dans l’utilisation de la diversité des symbioses végétale (rhizobia et champignons mycorhiziens) dans la revégétalisation de carrières de sable, notre laboratoire grâce à des partenariats avec divers organismes de recherche nationaux (INA, INRAA) et internationaux (LSTM–Laboratoire des Symbioses Méditerranéennes et Tropicales, INRA-Institut National de Recherche en Agronomie, France) tente de répondre au mieux à des problèmes épineux de surexploitation des terres, afin de trouver les meilleurs approches à chaque site dégradé. Il consiste en la production d’inoculum de Rhizobium et de champignons endomycorhiziens locaux sélectionnés pour améliorer la productivité d’Acacia saligna dans le but de revégétaliser et réhabiliter cette sablière.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
ABED Nour elhouda Dr. INRAA
BEKKI Abdelkader PR Univ. Oran Publications Theses
BENADIS Chahinez Dr. Univ. Oran
BENSELAMA Amel Dr. Univ. Oran
BENYAMINA Sofiane MCB C Univ. Ain Témouchent
BOUCHENTOUF Leila MAA Univ. Oran
BOUCHIBA Zoulikha Dr. Univ. Oran1
BOUKHATEM Zineb faiza MAA Univ. Oran Publications
CHAICH Khaled MAA Univ. ouargla
DELLAL Hassiba Dr. Univ. Oran1
DERKAOUI Nouria Dr. Univ. Oran1
EL HACHEMI Mohamed fayçal Dr. Univ. Oran
IGHILHARIZ Zohra MCA Univ. Oran Publications
LAABAS Saadia Dr. Univ. Oran1
MOUAFEK Amina Dr. Univ. Oran
NEHILA Affafe Dr. Univ. Oran
OUSLIM Sarah Dr. Univ. Oran
SEKOUR Sonia Dr. Univ. Oran Publications

Equipe 2 : Amélioration de la Production des Légumineuses alimentaires
[LABDI Mohamed  e-mail: inraauro@yahoo.fr ]
Description: L'équipe a pour domaine la création et/ou élargissement de la variabilité génétique pour l’amélioration des légumineuses alimentaires stratégiques (résistance, productivité, qualité ) . Elle active dans l'amélioration des plantes. Elle a pour objectif de produire de nouvelles variétés adaptée à la zone semi aride et des technologies de production nouvelles et dont la finalité et d'aider à la récolte mécanisée des légumineuses à graines. Cette équipe sert aussi comme une plate forme pour l'Université d'Oran et avec laquelle nous collaborons sur un certain nombre de sujets et principalement sur les activités liées au terrain. En effet l'INRAA dispose d'un réseau d'agriculteurs avec lequel se fait un suivi des différentes cultures et une collaboration concernant les questions du dévelopement agricole en général.Notre activité au sein du lavoratoire avec le s'insère dans une logique de complémentarité entre les deux Institutions l'une dispose de laboratoires (l'université d'Oran 1) et l'autre de terrains agricoles (INRAA) permettant ainsi la réalisation et le suivi agronomique des essais in campo avec le matériel biologique (biofertilisant) selectinné au laboratoire. En effet notre équipe de l'INRAA dispose d'un réseau d'agriculteurs avec lequel se fait un suivi des différentes cultures et une collaboration concernant les questions du dévelopement agricole en général, ce qui lui permet de jouer un rôle important dans la vulgarisation en organisant en collaboration avec les autres équipes du laboratoire des journée et ou des campagnes de sensibilisation des agriculteurs.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
HAMDI Samia MAA INRAA
HAMOU Mimoun MAA INRAA
IREKTI Hocine MAA INRAA Theses
LABDI Mohamed PR INRAA Theses
OUZANE Abdelhakim MAA INRAA

Equipe 3 : Production de Métabolites Secondaires chez les rhizobia et autres microorganismes rhizosphériques
[BENBAYER Zoubida  e-mail: zoubenbayer@yahoo.fr ]
Description: Certaines souches de rhizobium ont la capacité de synthétiser et d’excréter au cours de leur croissance des exo-polysaccharides (EPS) qui jouent un rôle important dans la symbiose, notamment dans la protection mécanique des bactéries contre les stress environnementaux, l’implication dans les étapes précoces de l’infection de la plante, telles que l’attachement des bactéries sur les racines, le développement des bactéroïdes, la suppression des réactions de défense de la plante et la protection contre les composés antibactériens de la plante. Ils interviennent notamment dans la formation des nodules, comme cela a été montré chez Rhizobium meliloti et Agrobacterium tuméfactions. Ils peuvent être utiles au captage des ions et aussi responsables de la résistance aux phages, en masquant le site accepteur des cellules bactérienne sensibles. La production des exo-polysaccharides et recherchée chez des souches de rhizobia qui proviennent de la collection du laboratoire de biotechnologie des rhizobium et amélioration des plantes. Par ailleurs, parmi les microorganismes du sol, nous nous intéressons aussi aux métaboliques secondaires des champignons mycorhiziens qui établissent une symbiose avec les plantes ainsi qu’aux levures dont le rôle nutritionnel et fertilisant reptésente l'un des axes de nos recherches.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
BENBAYER Zoubida PR Univ. Oran Theses
IGHILHARIZ Zohra PR Univ. Oran1 Theses
REZKI Meriem amina MAA Univ. Oran Publications

Equipe 4 : Génétique et Amélioration des plantes (légumineuses alimentaires et petites légumineuses d'interets agronomiques et environmental)
[FYAD-LAMECHE Fatima zohra  e-mail: Lameche.fatima@univ-oran1.dz ]
Description: 1) Evaluation de la diversité génétique d’espèces spontanées ou cultivées par biométrie, par des marqueurs biochimiques (protéines et enzymes) et par des marqueurs moléculaires. 2) Evaluation de la diversité génétique au niveau chromosomique (cytogénétique classique et moléculaire) et cellulaire (cytométrie de flux) chez leslégumineuses. 3) Recherche de marqueurs biochimiques et moléculaires liés à des caractères quantitatifs d’intérêt économique. 4) Biotechnologie végétale (embryogénèse somatique, micropropagation, marqueurs biochimiques et moléculaires de la culture in vitro, OGM )
Les membres Grade Structure de
Rattachement
AMOURI Adel amar MCB Univ. Oran Publications
AYADI Malik Dr. Univ. Oran
BAKHTI DJAMAL Abedenaceur Dr. Univ. Oran
LACHEHEB Fairouz MAA Univ. Oran Publications
MOLAY Djilali MAB Univ. Mascara
SAADALLAH Mohammed MAA Univ. Oran
TOUATI Amar MAA USTO.Oran
YAHIA Noureddine MAA Univ. Oran Publications



Wednesday. 18/10/2017 12:10:17



l'Equipe de l'annuaire:
Réalisation & Développement
Pr. SAÏDI Djamel Vice-Recteur
BENSAFI Imane  
GOUTAÏ Nadir