Recherche avancée:

Recherche par Faculté  
     
Domaine  
     
Année de création  
     
Mots clefs  
     
< Recherche avancée >
Ordonner par
Directeur Domaine Faculté
Intitulé Acronyme Année
Ordre
Ascendant Descendant





SURVEILLANCE DES INFECTIONS LIéES AUX SOINS à ORAN - LARESILIS
AHMED FOUATIH Zoubir
LARESILIS Année de création: 2014
Tél: 041 41 22 46
fax: 041 41 22 56
E-mail: fouatih.zoubir@univ-oran1.dz
Agrément: N° 547 du 20 Juillet 2014 // N°50 du 05 Février 2015

Equipe 1 : Epidémologie des infections liées aux soins
[GUETARNI Nadia  e-mail: guetarni.nadia@univ-oran1.dz ]
Description: Les infections nosocomiales (IN) sont consécutives aux activites de soins, notamment en milieu hospitalier. Elles constituent un problème de santé publique dans de nombreux pays. Selon l'OMS, plus de 1,4 millions de personnes dans le monde souffrent d'infections contractées à l'hôpital. Entre 5 et 10% des patients, admis dans les hôpitaux modernes, contractent une ou plusieurs infections. En Algérie, les taux varient selon les hôpitaux (17% au CHU de Tlemcen, 23% au CHU Mustapha). Ils restent relativement élevés par rapport aux pays développés. Grace à un programme de lutte contre les IN, mis en place au CHU de Blida, le taux de prévalence est diminué de façon significative de 9,8% en 2001 à 4% en 2005. A partir de 1982, Une série de textes réglementaires ont été promulgués pour la gestion et la prévention de ces infections. La mesure de la prévalence et de l'incidence des IN permet de connaitre l'ampleur des IN et d'évaluer les actions de lutte mises en place. L'étude et la connaissance des facteurs de risque permettent d'optimiser les programmes de lutte.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
AHMED FOUATIH Zoubir PR Univ. Oran Theses
AMMOUR Fatima MCA Univ. Oran
BENDJELID Farah MAA Univ. Oran
GUETARNI Nadia MCB Univ. Oran1
MESSID MEFLAH Nadia MAA Univ. Oran

Equipe 2 : Suveillance bactériologoqie
[BEKKHOUCHA Souad naima  e-mail: bekkhoucha.souad@univ-oran1.dz ]
Description: En matière de lutte contre les IN, les anglo-saxons sont les pionniers et ce n'est qu'en 1966 , que s'est tenue en France, le premier colloque sur l'hospitalisme, suivi de création de comité de lutte contre les IN (CLIN). Dans les pays en voie de développement, la proportion des patients souffrant d'une infection liée aux procédures de soins, peut dépasser 25%. En Algérie, les enquêtes de prévalence ont montré des taux variables qui sont relativement élevés par rapport aux pays développés. Les taux de prévalence au CHU d'Oran étaient de 21,7% et 8,9% pour les années respectives de 2004 et 2007. La résistance microbienne aux antibiotiques prend de l'ampleur en milieu hospitalier, il s'agit d'un phénomène mondial qui est du à l'utilisation non rationnelle des antibiotiques. peu d'études sont réalisées à notre niveau et donc ne permettent pas d'évaluer ce problème. Dans nos recherches, nous envisageons d'isoler et d'identifier les germes responsables des IN ainsi que leur profils de résistance aux antibiotiques. nous envisageons aussi de surveiller systèmatiquement l'emergence de nouvelles résistances.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
DALI YAHIA Radia MA Univ. Oran
MECHEHOUD Abdelhamid A Univ. Oran
ZOUAGUI Souad MA Univ. Oran

Equipe 3 : Suveillance des infections du site opératoire
[BOUCHRIT El hassen  e-mail: boucherit.elhassan@univ-oran1.dz ]
Description: Les ISO sont une préoccupation importante en matière de morbidité, mortalité et surcoût pour l’hôpital. elles représentent environ 25% de l’ensemble des infections nosocomiales (IN). Elles prolongent, en moyenne de 7 à 10 jours, la durée d’hospitalisation, allant de 3 jours supplémentaires en gynécologie à 9,9 jours en chirurgie générale et 19,8 jours en chirurgie orthopédique. Les ISO ont suscité l’intérêt de la plupart des pays développés et certains pays moins développés, qui dans une démarche globale de la qualité de soins et de sécurité du patient, ont mis en place, de façon rigoureuse, des programmes d’actions et lutte contre les IN, dont l’ISO constitue un axe prioritaire. Suite aux programmes de lutte contre les IN, et particulièrement contre les ISO, il est établi que cette catégorie d’infection est la première infection nosocomiale évitable. En effet, une réduction significative est obtenue. Elle est de 13% selon le projet américain SENIC (Study for the Efficacy of Nosocomial Infection Control) et de 30% selon le système de surveillance français. Des résultats similaires sont atteints dans d’autres pays européens. Les taux d’incidence et de prévalence des ISO sont des indicateurs stratégiques. Ils permettent de connaitre l’ampleur du problème.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
BELDJILLALI Mohamed MCA Univ. Oran
BOUROUBEY Hadj PR Univ. Oran
DERDOUR NéE NACER Nadjat MAA Univ. Oran
MOULAY El hadj MCA Univ. Oran Theses
OUSLIM Abdellilah MCA Univ. Oran

Equipe 4 : Chirurgie orthopédique et traumatologie
[KHAZNADAR Mahmoud  e-mail: khaznadar.mahmoud@univ-oran1.dz ]
Description: Les infections de plaie chirurgicale (Surgical wound infection) actuellement, infections du site opératoire (ISO) (Surgical site infection (SSI)) sont une complication de l’activité chirurgicale qui peut être sévère. Elles limitent le bénéfice potentiel des interventions chirurgicales. Les ISO ont suscité l’intérêt de la plupart des pays développés et certains pays moins développés, qui dans une démarche globale de la qualité de soins et de sécurité du patient, ont mis en place, de façon rigoureuse, des programmes d’actions et lutte contre les IN, dont l’ISO constitue un axe prioritaire.Une réduction significative est obtenue. Elle est de 13% selon le projet américain SENIC (Study for the Efficacy of Nosocomial Infection Control) et de 30% selon le système de surveillance français. Des résultats similaires sont atteints dans d’autres pays européens. En Algérie, les ISO constituent un problème de santé au niveau de l’hôpital. Ce constat est déduit, à partir des taux élevés d’infections nosocomiales, particulièrement celles du site opératoire, et les couts directs qu’elles engendrent. A Oran, notamment au CHU, les ISO occupent une place importante parmi les IN. Cela a été démontré par les deux enquêtes de prévalence des IN, menées en 2004 et 2007.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
BENHAMED Med amine MAA Univ. Oran
MEDJAHED Mohamed MCA Univ. Oran
MIDAS Anouar djawad MAA Univ. Oran

Equipe 5 : Anesthésie Réanimation - Urgences Médico-chirugicales
[MAZOUR Fatima  e-mail: mazour.fatima@univ-oran1.dz ]
Description: L’hygiène hospitalière (HH) est un thème d’actualité, mais pas du tout nouveau. Les règles d’hygiène, d’asepsie et d’l’antisepsie, en plus du progrès de l’anesthésie, la chirurgie se pratiquentt avec succès, grace au developpement de l’infectiologie depuis sa naissance au XIXe siècle et les travaux de Pasteur. Durant les années 1990, plusieurs pays européens ont commencé à mettre en place des réseaux nationaux voire régionaux de surveillance des infections acquises à l'hôpital. La plupart de ces réseaux était basée sur le modèle du Système National de Surveillance des Infections Nosocomiales (NNIS) des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains. En Algérie, la législation en matière d’hygiène hospitalière a commencé à partir du début des années 80, suivi d’une cascade de textes réglementaires, mais en réalité trés peu de choses ont été réalisées dans le domaine. De ce faitre, les taux des infections liées aux soins restent élevés, comme le montrent les différentes enquetes de prévalence des IN, réalisées dans plusieurs hôpitaux du pays.
Les membres Grade Structure de
Rattachement
EL KEBIR Djamila MAA Univ. Oran
SAYAH Ahmed jawad MAA Univ. Oran

Mots clefs
Infections, Lutte, Bloc opératoire, Nosocomiales, Prévention, Audit, Prévalence, Surveillance, Hygiène



Friday. 20/10/2017 00:10:32



l'Equipe de l'annuaire:
Réalisation & Développement
Pr. SAÏDI Djamel Vice-Recteur
BENSAFI Imane  
GOUTAÏ Nadir